CORONAVIRUS et CHOLERA au Cameroun

CORONAVIRUS
(Source MINSANTE)

La maladie se caractérise par des symptômes traduisant une affection des voies respiratoires avec toux, douleur de la gorge, écoulement nasal et/ou de difficultés respiratoires parfois accompagnées de fièvre.
Les précautions à prendre sont les mêmes que celles que l’on doit prendre en période de gastroentérite virale ou de grippe.

Le Ministre de la Santé Publique les reprend en invitant les populations à plus de vigilance et à respecter les règles élémentaires d’hygiène :
-  Se laver les mains régulièrement avec de l’eau propre et du savon ou utiliser une solution hydro alcoolique
-  Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou dans le pli du coude lorsqu’on tousse ou éternue
-  Eviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de type grippal ou avec des animaux sauvages et d’élevage
-  Bien cuire la viande et les œufs avant de les consommer

Par ailleurs, toute personne ayant effectué un voyage hors du Cameroun ou ayant été en contact avec un voyageur malade, et qui présente les symptômes sus-évoqués dans 14 derniers jours précèdent le début de la maladie, doit immédiatement composer le 1510 afin d’être pris en charge.

Le CHOLERA

Le choléra est une infection intestinale aiguë due à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae. La durée d’incubation est courte, de moins d’un jour à cinq jours.
Le bacille produit une entérotoxine qui provoque une diarrhée abondante, indolore pouvant aboutir rapidement à une déshydratation sévère et, dans des cas extrêmes, à la mort du sujet si le traitement n’est pas administré rapidement. La plupart des patients présentent aussi des vomissements.
Quelques cas ont été détectés récemment dans les régions du littoral et sud-ouest.
Le ministère de la Sante Publique a pris un certain nombre de mesures sanitaires appropriées dans les zones concernés.

Dernière modification : 01/02/2020

Haut de page