Questions-réponses sur votre séjour en France

Vous avez prévu de séjourner en France. Voici quelques réponses aux questions que vous pouvez vous posez.Vous avez prévu de séjourner en France. Voici les réponses aux questions que vous vous poser.

Vos principaux interlocuteurs

Office de tourisme de Paris : www.parisinfo.com
Courriel : traveltrade [at] parisinfo.com
Tél. +33 1 49 52 42 68

Trains : www.voyages-sncf.com

Métro parisien : www.ratp.fr

Aéroports de Paris : www.aeroportsdeparis.fr

Ministère des Affaires étrangères et du Développement international : www.diplomatie.gouv.fr/fr

Mairie de Paris : www.paris.fr

En cas d’urgence

Samu (Service d’aide médicale urgente) : 15
Police Secours : 17
Pompiers : 18
Numéro d’appel d’urgence : 112

Entrée sur le territoire français

Le Président de la République a décidé d’instaurer des contrôles systématiques aux points d’entrée sur le territoire national (points de passage routiers, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires) suite aux attentats du 13 novembre 2015.

Quelles sont les implications du rétablissement des contrôles aux frontières (documents nécessaires) ?

Les documents qui devront être présentés lors des contrôles aux frontières sont les mêmes que ceux qui sont demandés habituellement aux ressortissants de votre pays. Cependant, des délais d’attentes sont à prévoir dans les aéroports et dans les gares recevant des lignes internationales (Thalys, Eurostar, etc.)

Les Européens ont-ils besoin de leurs passeports pour venir en France ?

Les ressortissants de pays membres de l’Union Européenne ont besoin d’une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité ou passeport). De façon générale, les documents requis pour entrer en France sont les mêmes qu’habituellement.

Quelles mesures ont été prises pour renforcer la sécurité des touristes suite aux attentats du 13 novembre 2015 ?

Les autorités publiques comme les professionnels du secteur ont fait de la sécurité une priorité nationale :

  • L’état d’urgence a été décrété par le président de la République : cette mesure confère aux autorités civiles des pouvoirs de police étendus afin d’assurer la sécurité de la population et des touristes ; initialement valable pour douze jours, il a été prolongé pour une durée de trois mois ;
  • L’état d’urgence ne signifie pas qu’un couvre-feu a été décidé. De façon générale, les mesures prises visent à renforcer la sécurité et n’ont pas d’impact sur la qualité du séjour des touristes étrangers en France ;
  • Des renforts de police et de gendarmerie ont été déployés sur l’ensemble du territoire national. Rien que pour l’agglomération parisienne, environ 3 000 militaires viennent renforcer les effectifs déjà en place. A terme, ce sont plus de 5 000 policiers et gendarmes supplémentaires qui assureront la sécurité ;
  • Les contrôles et les effectifs sont renforcés dans les transports en commun et aux alentours des sites accueillant du public, dont les sites touristiques (multiplication par trois des effectifs sur les sites parisiens) ;
  • Enfin, l’ensemble des représentants des acteurs du secteur touristique ont annoncé des recrutements de personnels de sécurité supplémentaires afin de garantir la sécurité des visiteurs.

Attractions touristiques, shopping

L’ensemble des établissements publics culturels de Paris, d’Ile-de-France et plus largement de l’ensemble du territoire sont ouverts.
Notamment mais pas uniquement : la Tour Eiffel, le musée du Louvre, le château de Versailles, Disneyland Paris, le Grand Palais, le Centre Georges Pompidou, Notre Dame de Paris, le Lido de Paris, le Crazy Horse, les Bateaux Parisiens, le Moulin Rouge, etc.

Si la situation l’exige, le Préfet de police peut demander la fermeture exceptionnelle de certains établissements afin d’assurer la sécurité du public.
Les mesures de sécurité notamment en matière de contrôle d’accès et de filtrage aux entrées sont renforcées afin d’assurer au maximum la sécurité des publics, des artistes et des œuvres.

Hôtellerie

Comme prévu dans la législation française, les hôteliers sont tenus de faire remplir à chaque client étranger une fiche individuelle de police (article 6 du décret du 18 août 2015).
En outre, chaque établissement se réserve le droit de procéder à des contrôles de sécurité.

Groupes

Il n’y a pas de mesures de restriction spécifique pour les groupes de voyageurs, qui doivent cependant respecter les consignes générales diffusées par les pouvoirs publics.

Dernière modification : 28/04/2016

Haut de page